Examens de Documents

"Au delà du visible" 

La démonstration de la preuve demeure dans une procédure civile ou pénale la pierre angulaire d’une procédure qui confirmera ou infirmera les dires et prétentions d’une partie contre une ou plusieurs autres parties. L’expertise se réalise sur différents supports, il apporte l’élément principal ou accessoire à la manifestation de la vérité, il faut cependant posséder les supports de preuves en originaux sinon l’avis de l’expert dûment inscrit auprès d’une Cour d’appel ne sera que consultatif, mais peut le cas échéant servir comme élément dans un moyen de preuve.

Technique de caviardage


Ce que nous observons à l’œil nu se situe entre une gamme spectrale qui se calcule en nanomètre, il s'agit du rayonnement dans les longueurs d'onde couvrant toutes les couleurs du spectre, du violet dont les longueurs d'onde sont les plus courtes jusqu'au rouge, aux longueurs d'onde maximales. Pour étayer cette explication, nous exposerons l’exemple ci-dessous appelé "caviardage", il s’agit de camoufler un texte par un feutre noir épais qui recouvre les lettres. Sur la première photo les lettres sont caviardées, il est donc impossible de lire ce qui a été recouvert, mais en adaptant une technique infra-rouge qui va analyser l’élément spectral au dessus de 650 nanomètres on distingue très nettement le texte d’origine.

Note caviardée (visibilité normale)

Même note (sous longueur d'onde infra-rouge)

Technique de lumière rasante


Les techniques employées en lumière rasante permettent d'identifier les foulages qui sont des traces en creux laissées sur le papier.

Note manuscrite (foulage lumière rasante)

 

signature (foulage lumière rasante)

Métamérisme chromatique


Des supports de différentes natures peuvent présenter une apparence colorée qui peut être +/- identique sous un éclairage naturel (fig. 1) et apparaître différente lorsque l'éclairage est modifié (fig. 2) Le métamèrisme est un phénomène induisant une perception différente de la couleur d'un échantillon suivant la nature de l'éclairage. Autrement dit, si une même couleur est observée sous 2 types de lumières différentes (par exemple 2800K et 7500K) elle sera perçue comme 2 couleurs différentes. L’apparence change selon le mode d’illumination, et survient lorsque les colorants ou les pigments utilisés ne sont pas les mêmes. Il s’agit d’une observation fondamentale en colorimétrie puisque cette science repose sur l’identité de perception de 2 rayonnements de spectres opposés que nous examinons dans des conditions imposées. En résumé deux couleurs sont métamères lorsqu'elles sont d’une apparence identique sous une certaine source de lumière et différentes sous une autre, cela confirme donc que la couleur visible dépend de leurs spectres de réflexion et du spectre d'émission des sources.

Lumière blanche entre 380 et 780 nm (nanomètres)

Sous une lumière métamérique verte  entre 380 et 420 nm

 

Les examens sous U.V.


Le sous filtrage dans la gamme spectrale visible UV qui se situe entre 300 et 390 nanomètres permet d’identifier les traces de lavage chimique ou manipulation de cette nature.

lumière blanche entre 380 et 780 nm (nanomètres)

Sous 390 nm les traces d’effaceur et de correcteur apparaissent

Examen en Infrarouge


Examen en Infrarouge - détection d'une ou plusieurs encres rajouts éventuels

Lumière variable comprise entre 400 et 650 nanomètres

Mise en évidence par fluorescence (480 - 620 nanomètres)

Infra rouge au dessus de 650 nanomètres

Chiffre modifié... A l'oeil nu trait plus épais. La lumière infra rouge permet de mettre la falsification en évidence.    

Exemples de Techniques scientifiques


 

Les logiciels de nouvelles technologies utilisent les différences visuelles selon une longueur d’onde spécifique à chaque encre, l’exemple ci-dessus représente une technique de séparation de deux écrits dont l’un sert de camouflage

Mise en évidence de 2 instruments scripteur